team

Le Quatuor Niobé, Saxophones

C’est au CNSM de Paris que les quatre saxophonistes , Rui Ozawa, Clément Van Calster, Eudes Bernstein et Maxime Bazerque se rencontrent et forment la Quatuor Niobé.

Après avoir débuté ses études musicales au Conservatoire de Poissy avec Jean Michel Goury, Eudes Bernstein étudie au CRD de St Germain en Laye avec Anne Lecapelain, et avec Philippe Portejoie au CRR de Paris où il obtient son Diplôme d’études musicales à l’unanimité avec les félicitations du jury. Il se perfectionne ensuite au CRR de Versailles avec Vincent David et y obtient son Prix de perfectionnement à l’unanimité avec les félicitations du jury. Il intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en 2013, où il étudie actuellement avec Claude Delangle. Il y poursuit également un parcours d’écriture, de piano et d’improvisation.
Il se produit aux journées d’ouverture de la Philharmonie de Paris, lors d’une création de Benjamin Attahir au Congrès mondial du saxophone et au Théâtre du Chatelet en 2015.
Il est lauréat des concours nationaux et internationaux Bellan, Saxiana, L’Haÿ les Roses, Lempdes, Saxophone Parisien et demi-finaliste aux concours internationaux Nova Gorica et Andorra Sax Fest.
Il participe à l’Orchestre d’harmonie des jeunes de France pour une tournée en Autriche et également à l’Orchestre d’harmonie et symphonique du CRR de Paris et du CNSMDP.
Il organise en mai 2015 la journée Berlin 1930 au Château de Villiers à Poissy, sur le thème des compositeurs dégénérés sous le IIIe Reich (concerts, conférences…).

Clément van Calster débute le saxophone à l’âge de 6 ans à l’école de musique de son village dans le nord de la France. Il entre plus tard au Conservatoire à Rayonnement Régional de Douai (59) avec Michel Supéra, puis au Conservatoire Maurice Ravel à Paris aux côtés de Christian Wirth. En février 2017, il est admis à l’unanimité au Conservatoire de Paris (CNSMDP) dans la classe de Claude Delangle.
En parallèle à ses études, il participe à de nombreuses rencontres et master-classes avec des saxophonistes reconnus internationalement (Christian Wirth, Claude Delangle, Vincent David, Mariano Garcia, Vincent Lê Quang, Arno Bornkamp…) et est également lauréat du Concours international ClariSax de Valenciennes (59) (1er puis 2e prix).
Il a à cœur de diversifier sa vie artistique en se produisant en soliste avec différents orchestres des Hauts de France et en tant que chambriste avec le Quatuor Niobé.
Clément a un fort désir de transmettre son goût pour l’art et les découvertes artistiques,
notamment en lien avec les nouveaux répertoires.

Né dans le Gers en 1995, Maxime Bazerque débute le saxophone dans une petite école de musique, avant de poursuivre au Conservatoire de Toulouse dans la classe de Philippe Lecocq, où il obtient son DEM avec la mention très bien à l’unanimité. Il y obtient également le prix de musique de chambre à l’unanimité avec les félicitations du jury. Il participe à de nombreuses master-classes avec Claude Delangle, Vincent David, Arno Bornkamp, Masataka Hirano, etc… et remporte en 2014 le Concours Inter Clubs tous instruments confondus.
Parallèlement à ses études en saxophone classique, Maxime Bazerque développe un sens profond pour les musiques actuelles et le jazz. Il étudie actuellement le jazz au
Conservatoire du 17e arrondissement de Paris avec Luigi Grasso. Il joue aux côtés de Cali, Boulevard des airs, Ceux Qui Marchent Debout, et même dans le big band qui
accompagnait Zaz au Festival Jazz in Marciac.
Il intègre en 2015 à l’unanimité du jury la classe de Claude Delangle au Conservatoire
National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Saxophoniste japonaise, Rui Ozawa commence ses études à l’Université de musique Senzoku et intègre ensuite le CRR de Cergy-Pontoise. Actuellement, elle étudie en première année de Master au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. En 2011, Rui remporte le 2e prix au Concours international Japan Wind and Percussion (Japon). En 2013, elle reçoit le Prix d’honneur au Concours Léopold Bellan (Paris) et le 2e prix du Concours de Dreux.
Elle joue en tant que soliste avec l’Orchestre Symphonique Kanagawa.