les Nuits musicales du Dôme – valses Poètiques

les Nuits musicales du Dôme – valses Poètiques

Date: 15 juillet 2017

Heure 21 h 00 min

Billets

15 €

port vendres - jardins du Dome - 8 rue Jules Pams

Comment raconter l’histoire d’un amour en musique ?En écoutant les valses poétiques interprétées au piano par Eliane Reyes et réinventées par Patrick Poivre d’Arvor à travers les plus beaux poèmes de la poésie française. Car le journaliste TV est également l’auteur (chez « J’ai lu ») d’une anthologie des plus beaux poèmes, incontournables ou oubliés, de la littérature française.

Quant à Eliane Reyes, formée d’abord par sa mère, elle commence le piano dès son plus jeune âge (lauréate de la Fondation Cziffra) avant d’étudier au Conservatoire Royal de Bruxelles puis à la Chapelle musicale Reine Elisabeth dans la classe de Jean-Claude Vanden Eynden, à la Hochschule des Künste de Berlin, au Mozarteum de Salzbourg ainsi qu’au Conservatoire de Paris sous l’égide de Michel Béroff, Brigitte Engerer, Hans Leygraf et Jacques Rouvier. Lauréate de plusieurs concours internationaux, elle poursuit une brillante carrière de soliste (et de chambriste) avec une discographie fournie tout en enseignant au Conservatoire Royal de Bruxelles et au Conservatoire de Paris.

En suivant le fil des Valses de Chopin composées dès l’âge de 19 ans jusqu’à sa mort, et qu’Eliane Reyes interprétera dans son intégralité, on accompagnera également l’éclosion de l’amour, depuis les premiers émois jusqu’à la jalousie, la rupture et parfois la mort. Un enchantement pour l’oreille et pour le cœur !

Samedi 15 juillet à 21 h, jardins du Dôme à Port Vendres. Prix des places : 15€. Réservations : Jean-Yves Marinaro : 04 68 89 65 96

Programme des poèmes entrecoupés de valses de Chopin : « Green », « Nevermore » et « Mon rêve familier » de Paul Verlaine, « Ophélie » d’Arthur Rimbaud, « La chanson de Fortunio » d’Alfred de Musset, « Madrigal » et « Je vous envoie un bouquet… » de Pierre de Ronsard, « Stances à Marquise » de Pierre Corneille, « La beauté » de Baudelaire, « Sous le pont Mirabeau » de Guillaume Apollinaire, « Sonnet à Caliste » de François de Malherbe, « Chant d’automne » et « La mort des amants » de Charles Baudelaire, « L’amoureuse » et « Mon amour pour avoir figuré mes désirs » de Paul Eluard et « La porte du jardin » de Tristan Derème.

les Nuits musicales du Dôme – valses Poètiques

les Nuits musicales du Dôme – valses Poètiques

« Un merveilleux talent pour la musique » Martha Argerich. «In the last few years, nobody impressed me as much as this young pianist, she is already a real artist and deserves all the help to establish herself publicly» Vladimir...