5 sonates pour violoncelle et piano – François-Michel Rignol et Daniel Brun

5 sonates pour violoncelle et piano – François-Michel Rignol et Daniel Brun

Date: 3 novembre 2019

Heure 16 h 00 min Heure de fin20 h 00 min

Billets

15 €

Salle des fêtes 1 Rue du Gén de Gaulle, 66180 Villeneuve-de-la-Raho

Défi Musical

En 2020, le monde musical célèbrera le 250ème anniversaire de la naissance de Beethoven, ce compositeur génial, précurseur de la musique romantique. Partout, des solistes, des formations de musique de chambre, des orchestres se préparent à interpréter ou réinterpréter les œuvres de cet immense créateur, pour mieux les faire connaitre de tous. C’est évidemment le cas dans notre Département où les Amis d’Alain Marinaro n’ont pas voulu laisser passer cette occasion. Ils produiront, dès le 3 novembre prochain, deux musiciens de haut niveau que les mélomanes du secteur connaissent et apprécient : le violoncelliste Daniel Brun et le pianiste François-Michel Rignol. Leur duo «Alternance» a longuement exploré les 5 sonates pour violoncelle et piano de Ludwig van Beethoven.

Du point de vue quantitatif, ces  sonates occupent une place assez modeste dans l’œuvre de l’illustre créateur, mais elles marquent les étapes importantes de son évolution stylistique. Ce sont les premières du genre, depuis les trois sonates pour viole de gambe et clavier de Bach ; ni Mozart, ni Haydn n’en ont écrites. Inspiré par des virtuoses de l’époque (Bréval ou Boccherini), Beethoven a confronté le violoncelle au piano comme partenaire à part entière, non sans devoir résoudre des problèmes d’équilibre et de fusion entre les deux instruments. Ces œuvres furent composées à des intervalles largement espacés. En un sens, elles définissent, plus précisément que ses quatuors à cordes, les trois « périodes créatives » de Beethoven. Les deux premières de l’opus 5 ont été composées un an seulement après qu’il eut achevé son premier opus : la série de trois trios avec piano ; elles sont encore imprégnées du classicisme de ses grands prédécesseurs. La troisième, opus 69, appartient à l’époque des cinquième et sixième symphonies, quand s’affirme la personnalité originale du compositeur. Enfin, les deux sonates de l’opus 102 marquent incontestablement l’émergence de son style tardif, le plus génial. 

François Michel Rignol et Daniel Brun, qui ont abordé de longue date une grande partie du répertoire en duo, se consacrent avec passion aux œuvres de Beethoven. Ils réalisent un vieux rêve en lançant ce défi de présenter au public l’intégrale de ses sonates en une seule soirée. Leur interprétation commentée aura lieu à la salle des fêtes de Villeneuve de la Raho (sous la mairie) le dimanche 3 novembre à partir de 16h00. Vers 17h00, un goûter convivial permettra aux artistes et aux auditeurs de se détendre. La musique reprendra ses droits à 18h00.

Tarif : 15 €, convivialité comprise (13 € pour nos adhérents, 5 € pour les moins de 16 ans).

Infos/Réservations au 04 68 89 65 96