Olof Hansen, le talent n’attend pas…

image
Posted On:10.21.2020
Posted by admin

Le talent n’attend pas…       

L’avant-dernier concert d’Amusikenvignes a révélé un pianiste au talent convaincant, Olof Hansen.

Avant d’entrer au CNSMD à Paris Olof Hansen s’est formé chez nous. Il a donné au Mas Reig à Banyuls-sur-Mer, sous un ciel idéalement bleu et devant une nombreuse assistance nombreuse, un concert qui a fait vibrer toutes nos cordes sensibles. Commentant lui-même les œuvres qu’il interprète et prouvant ainsi son érudition, Olof Hansen a débuté par la sonate K 184 en fa mineur de Domenico Scarlatti, un compositeur qui, à ses yeux, annonce déjà le romantisme. La sonate n° 3 op.14 de Robert Schumann, « Concert sans orchestre », plusieurs fois remaniée par l’auteur, ce qui permet une grande liberté à l’artiste, l’inspire profondément. Vigoureuse, assurée, véloce quand il convient, faite de riches variations, telle est la figure qu’il nous en donne en usant de tout son talent. Franz Liszt « celui qui connaissait le mieux le piano » a ouvert les portes au piano moderne. En jouant son « Etude d’exécution transcendante n° 8 Wilde Jagd » le pianiste a conquis définitivement le public et fait preuve de sa grande maîtrise, alliage de qualité technique et de générosité. Deux bis, un Nocturne,ouverture du ballet Sylphide, de Chopin et la 3e Novelette de Francis Poulenc ont parachevé cette très belle réussite.

Y.L.

 

Leave us a comment